1951
Le berceau de l’entreprise

Le bain public était un bâtiment industriel à Lucerne, situé sur une petite île sur larivière Reuss et accessible depuis le milieu du pont Spreuerbrücke. Au XXe siècle, d'acier spécial a été moulé pour l'exportation sur ce site. Les fours chauffaient les bains, qui étaient utilisés par les citadins qui n'avaient pas de salle de bain installée dans leurs appartements.

A partir de 1951, la moitié de ce bain public servait de studios et d'ateliers d'artistes et d'artisans. Rico Baltensweiler et Rosmarie Schwarz ont installé leur atelier et appartement à l'arrière du bâtiment. Rico (1920-1987) travaillait comme ingénieur électricien pour les chemins de fer fédéraux suisses et Rosmarie (né en 1927) comme architecte d'intérieur et assistante pour Max Bill à Zurich.

Ce bain public a été le berceau des premiers luminaires de R + R Baltensweiler, qui donna ensuite naissance à la «Kollektion Baltensweiler».

1952
TYPE 600 Modell 51

Le luminaire Type 600 Modell 51, créé une année auparavant pour l'usage privé, provoque des résonances positives par les amis architectes. La première série de dix pièces est produite.

1956
Manufacture dans le chalet

L'atelier et l'espace de vie doivent être séparés; le couple a eu des enfantst et les séries de lampadaires devient de plus en plus grandes.Deux petits enfants, plus tard quatre, devaient vivre dans un espace de sauvegarde.


Le chalet récemment acheté à Ebikon, dans la banlieue de Lucerne, est adapté aux nouveaux besoins. Un atelier est créé dans la cave, géré par Rosmarie et deux employés et dirigé par Rico pendant ses temps libres. Un studio est installé dans les greniers et entre les deux est l'appartement de la famille.

1959
Collection de luminaires pour Knoll International

Une nouvelle collection de luminaires est née sous contrat avec le magasin de meubles 'Knoll International'. Neuf formes de luminaires similaires avec différents effets d'éclairage sont possibles, grâce à trois sources lumineuses différentes; un spot, une lampe tubulaire et une lampe à incandescence. La tête et la tige du luminaire sont détachables, afin que les dimensions minimales d'emballage pour l'exportation sont atteintes.

1962
Le luminaire Pentarkus gagne le concours de Globus


Le grand magasin suisse de prestige Globus tente, avec un concours, de présenter «die gute Form» au public. La lampe de travail «Pentarkus» remporte la course et est le luminaire le plus vendu chez Globus depuis quelques années.

Plus un succès idéaliste qu'un succès commercial, la petite entreprise avec ses huit employés souffre de problèmes de capacité et financiers, en raison d'une faible marge bénéficiaire.

1965
Premières conceptions des éclairages

Premières conceptions des éclairages
La petite entreprise d'Ebikon se voit confier de nombreux projets de planification d'éclairage pour des bâtiments publics en Suisse et à l'étranger. Ces projets consistent à travailler avec les architectes respectifs et souvent ne couvrent pas ses coûts. Cependant, ces projets seront récompensés en identifiant et en comblant les lacunes du marché. En même temps c'était une formation pour le design; apportant de nouvelles idées, qui ont été inclus dans les nouvelles séries de luminaires.

Exemples: Le buffet de la gare de l'ancienne gare principale de Lucerne, l'auditorium de la Fondation Leer à Jérusalem, le théâtre et le Kunsthaus de Lucerne (photo), le théâtre de Zurich.

1972
Travail innovateur avec Halo 250

Les nouveaux phares halogènes à basse tension, produits pour l'industrie automobile, ont fait progresser le marché de l'éclairage. Les ampoules halogènes modifient également la conception de l'éclairage de la maison.

Rico et Rosmarie Baltensweiler était les premiers fabricants suisses à choisir l'halogène haute tension pour le nouveau développement du luminaire. Bientôt, cette décision s'avère absolument juste. La lumineuse Halo 250 se fait très rapidement une place dans les maisons et les bureaux.

1974
L’ancien atelier de vermicelles devient le nouveau site

Le succès et la prospérité rendent nécessaire l'engagement indivisible de Rico.
Après l'achat de la maison voisine, l'atelier existant de l'ancien propriétaire est agrandi.

En 1974 suit progressivement une nouvelle phase de construction; un ancien atelier de vermicelles est étendu avec une annexe et le grenier est transformé en studio spacieux. Non seulement la famille, mais aussi une partie du personnel ont participé à la rénovation du site.

1984
Les lampes fluorescentes deviennent acceptables à cause de la Manhattan

Les lampes fluorescentes n'ont pas eu d'importance dans les espaces de vie depuis des décennies pour d'assez bonnes raisons.

En 1984, les lampes fluorescentes gagnent une certaine attention; des tubes compacts, un rendement lumineux élevé, une longue durée de vie, une reproduction accrue des couleurs et une lumière sans scintillement combinée à des ballasts électroniques ont rendu ce type de lampe acceptable. L'ampoule chaude était pour les concepteurs un défi.

Le MANHATTAN était la première lampe fluorescente avec un ballast électronique pour les espaces de vie. La nouvelle idée d'utiliser une plaque d'acier perforée comme réflecteur était nouvelle et crée de nouveaux types et concepts d'éclairage.

1985
Rico Baltensweiler reçoit le prix d’art de la ville de Lucerne

Un extrait du discours d'acceptation de Rico:


Le 'designer' existe littéralement déjà depuis les débuts de l'industrie de la soie. Le 'designer' produisait chaque année de nouveaux «DESSINS», détectait et lanceait des nouvelles tendances. Avec le temps, les objets de notre vie quotidienne ont été fabriqués industriellement et le concept plus large de «industrial designer» est apparu au cours de cette spécialisation. Les produits devaient répondre aux exigences de matériel, méthode de production rationnelle, fonction et apparence formelle.

Dans les années soixante et soixante-dix, le monde semblait être le plus en ordre et la soi-disant «Gute Form» était à la mode. Pris par l'industrie et rapidement mis en œuvre, cette «Gute Form» àvait une proximité menaçante d'être uniforme. Architectes, urbanistes et designers réfléchissait sur la diversité stimulante d'un quartier en pleine croissance et la valeur de l'inutile. L'évasion au rustique est présent à nous tous.

1987
Un penseur dans l’éclairage, un ascète dans la conception

Mardi dernier, à l'âge de 66 ans, est décédé Rico Baltensweiler, concepteur de luminare et spécialiste de l'éclairage, à Ebikon. Né à Zürich, Rico Baltensweiler a conçu et réalisé des luminaires, qui sont déjà classiques pour leur fonctionnalité et leur esthétique, depuis plus de trente ans à Ebikon, une banlieue de Lucerne.

L'architecte Werner Hunziker, un ami de la famille, apprécie le travail et la personnalité du défunt. "Lucerne perd l'une des personnalités artistiques les plus remarquables avec la mort inattendue de Rico Baltensweiler. Il était un concepteur de luminaire, un spécialiste de l'éclairage, un penseur en éclairage et donc un scientifique naturel, cherchant toujours par conséquent une philosophie holistique - voilà comment il vit encore dans la mémoire des gens.
Aussi comme un ascète dans la vie et le design, façonné par la simplicité et la réticence ... Rico Baltensweiler était un questionneur audacieux, cherchant toujours plus à l'intérieur qu'à l'extérieur, essayant toujours de comprendre les processus sociaux.
Extraits de l'éloge funèbre:
Rico était un phénomène naturel, capturer ses facettes est tout à fait impossible.
Il était intense et contradictoire - mais aussi sincère, spontané, fiable et plein d'histoires. Qui ne se souvient pas de l'interlude quand Rico a amené deux girafes du Népal à Kuala Lumpur? Quand l'un d'eux est mort pendant le passage, Rico a pleuré. Quand il a reçu le prix d'art de la ville de Lucerne, il l'a dédié et donné à la «Spielleute». Ou quand il a essayé d'inventer un régénérateur capillaire...

Mais capturer la personnalité complexe de Rico en racontant des épisodes de sa vie ne lui rend pas justice.
Rolf Brem

1990
Baltensweiler au “Museum für Gestaltung Zürich”

Le Museum für Gestaltung à Zürich intègre les luminaires TYPE 600, TYPE 60, ALADIN, WESIR, KALIF et HALO dans leur collection.

1996
Nouvelle construction cristalline

Le bâtiment de l'entreprise éclate au milieu des années 1990. Les deux chalets, où se trouvent les manufactures, ont atteint leurs limites et une construction reliant les deux bâtiments est prévue. L'achat de la propriété attenante est rendu possible grâce au succès des luminaires Halo et Aladin. Un incendie sur la propriété nouvellement acquise oblige la réalisation immédiate des plans de l'architecte Oliver Schwarz. L'organisation de l'équipement et des services de construction est assurée par Rosmarie, Karin et Gabriel.

Les machines nouvellement acquises et anciennes doivent trouver leur place dans le nouveau bâtiment cristalline. Les structures transparentes du bâtiment créent une nouvelle atmosphère de travail.

2000
Première participation au salon Light & Building

BALTENSWEILER dévoile de nouveaux luminaires au plus grand salon mondial de l'éclairage et des luminaires.

2001
Le jubilé de 50 ans de Baltensweiler

Le 50ème anniversaire est commémoré avec un événement de trois jours et les clients, fournisseurs, amis et parents sont invités. Les luminaires de table PINA et PINO sont présentés pour la première fois lors de cet événement.

2003
Le début de LED avec ZETT

En 2003, Baltensweiler a commencé avec les luminaires, qui étaient inconnus pour l'espace de vie.

2005
La famille TOPOLINO

Notre collègue et designer Lukas Niederberger a créé à partir des éléments du PENDOLINO le nouveau luminaire de sol TOPOLINO. Le design simple et clair du TOPOLINO convainc. TOPOLINO WUP / WAP et TOPOLINO T complètent la famille des luminaires.

2007
La famille LET

Le succès de la ZETT et l'efficacité croissante des LED motivent et renforcent l'idée de se concentrer sur les LED. Une nouvelle famille de LED est démarrée avec le LET.

2009
LET D

La famille de luminaires LET est créée progressivement et elle se compose de luminaires de table, de sol et de suspension. La basse tension permet d'essayer avec de nouveaux éléments tels que la rotule, le télescope et le contact magnétique.

2010
La LED PINA permet d’affiner la LED.

Les quatre LED de 10 Watt correspondent à une consommation d'énergie d'une lampe halogène classique de 60 Watt.

2011
60ème anniversaire

Le premier octobre, nous avons célébré le 60ème anniversaire avec un voyage en bateau à vapeur sur le lac des Quatre-Cantons et un dîner à l'hôtel Schweizerhof. Un film d'anniversaire spécialement produit et la réédition du Type 600 ont été un hommage à l'ampoule d'Edison et au Mod 600 Type. 51, qui jubilait le même jour.

2013
LYS – Patumbah

Le luminaire de sol à LED LYS Patumbah est spécialement conçu pour la Villa Patumbah à Zürich, siège de la Fondation de Patrimoine Suisse.

2014
Umzug nach Luzern

Wieder einmal platzt der Betrieb aus allen Nähten. Der Erfolg von LET D, OyO und TOPOLINO führt zum umsatzstärksten Jahr.
Neu angeschaffte CNC- und alte Maschinen müssen ihren Platz finden. Wir finden eine geeignete Liegenschaft im Industriequartier Littauerboden in Luzern. Mit unseren Mitarbeitern bauen wir die Räumlichkeiten nach unseren Bedrüfnissen um. Schweren Herzens ziehen wir im 2014 zuerst mit Montage und Administration und im 2015 mit der Werkstatt um.